Geneva Sathya Sai Centre

CH-1218 Grand Saconnex

Postal Account:  17-799866-1

 

Home Colis du Coeur service Alzeimer service Galiffe service General seva/service

 

SEVA - SOCIAL SERVICE / SERVICE BENEVOLE

Saibaba puts a lot of emphasis on doing seva (selfless service). He says that "hands that help are holier than lips that pray".  The following is a list of seva activities carried out by the Centre members. Below is a discussion on the merits and requirements of doing selfless service as per guidance from Saibaba (in English and French).

Service 1: Colis du coeur SEVA

This voluntary service/seva involves the distribution to the needy, of the already collected non-perishable groceries donated by the public.

 
Service 2: ALZEIMER SEVA

Visiting/serving Alzeimer patients. / Visiter les patients avec la maladie d'Alzeimer

 

Service 3: GALIFFE SEVA

Serving food to the homeless/needy./ Servir la nourriture pour les sans abris

 
Service 4: GENERAL SEVA

Seva / service within the Sai group. /Service dans le groupe Sai.

-------------------------------------------

Seva Study Circle

Let me tell you that nothing is impossible if an organized society is set on achieving it. Even liberation from material entanglement can be won through serving and promoting the progress of society. Through the sense of unity, the willingness to sacrifice, and the softness of compassion, all objects can be gained. So, the Sathya Sai Organization must move forward with hearty enthusiasm in the field of service to society. The first lesson of seva has to be learned in the family circle itself and then the Organisation.

Seva is a lifetime program; it knows no rest or respite. This body has been given to you so that you may devote its strength and skills to the service of brother-man. Serve man until you see God in all men; then, what you do will be elevated to Worship.

There is a difference between conventional social service and selfless service (seva). This difference has nothing to do with the service itself --in fact, service to the community is the highest seva. Rather, the difference lies in the attitude with which the seva is carried out. Seva has a spiritual foundation.

The spiritual exercise of service is quite distinct. In seva, you devote all your energy and attention to the task at hand, for it is a dedicated task. You forget your body and ignore its demands. You set aside your individuality and its prestige and perquisites. You pluck your ego by its roots and cast it away. You give up your status, your conceit, your name and form and all that they demand from others. This process makes the mind pure.

You are doing seva for your own sake. You are engaged in seva in order to become aware of the Divine Spirit in you, in order that you may discard the allurements of your ego, in order to know yourself and to get the answer to the question that torments you, namely, "Who am I." You do not serve others, you serve yourself; you do not serve the world, you serve your own interest.

By saturating seva with love, work can be transformed into worship. When it is offered to God, it gets sanctified as worship. This makes it free from ego. It is also freed from the earthly desire for success and the earthly fear of failure.

Our attitude during a seva activity determines whether the seva helps us grow spiritually. Seva performed with a sense of pride or superiority may help the person we are serving, but it does not help us.

Do not pollute your seva with the poison of pride. Feel that you are serving yourself, curbing the ego. Engage in humble seva and egoism will fade away. Seva should be performed without expectations for results.

Do not serve for the sake of reward; serve because you are urged by Love. Seva is its own reward. Do not worry about the result. Help as much as you can, as efficiently as you can, as silently as you can, and as lovingly as you can; leave the rest to God, who gave you a chance to serve.

Do not believe that you can by means of seva reform or reshape the world. You may or may not. That does not matter. The real value of seva, its most visible result, is that it reforms you, reshapes you.

Do not consider any act of seva as demeaning. Sweeping the streets, for example, is not below your dignity. Do you not sweep the floor at home, do you not scrub and wash off dirt?  Serve people with no thought of high or low; no seva is high, no seva is low, each act of seva is equal in the eye of the Lord. It is the readiness, the joy, the efficiency, the skill with which you rush to do it that matters.

Some people critique continually during the seva, feeling that they know better how to do certain things. This is the wrong approach; do what has to be done willingly, whatever it is, and bring up your constructive criticisms afterwards, when the seva is being discussed in preparation for the next activity. Stay silent and try to do better by showing how things should be done. This is constructive.

-------------------------------------------------------

Cercle d’étude sur Seva (service)

Laissez-moi vous dire que rien n'est impossible si une société organisée décide d’achever quelque chose. Même la libération de l’attachement matériel pourrait être gagnée en servant et promouvant le progrès de la société. Avec le sens de l’unité, la volonté de sacrifice et la douceur de compassion on peut obtenir toute chose.  Donc l’Organisation Sathya Sai doit avancer avec enthousiasme dans le domaine du service dans la société. La première leçon de service doit être apprise dans le cercle familial, puis dans l’Organisation.

Le service est un programme pour la vie, il n’y a pas ni repos ni répit. Ce corps vous a été donné pour que vous puissiez dévouer sa puissance et son habileté au service de votre frère - l’homme. Servez l’être humain jusqu’au moment où vous voyez Dieu en tous. Et après, tout ce que vous faites sera élevé à l’Adoration.

Il n’y a pas de différence entre service social conventionnel et le service désintéressé (seva). La différence n’a rien à faire avec le service même – en fait le seva dans la communauté  est le plus haut seva. La différence est plutôt dans l’attitude avec laquelle le seva est fait. Le seva a un fondement spirituel. L’exercice spiritual est assez distinct. Dans seva, vous donnez toute votre énergie et votre attention à la tâche puisque c’est une tâche dédiée à Dieu. Vous oubliez votre corps et ses besoins. Vous mettez de coté votre individualité, son prestige et sa revenue. Vous arrachez votre ego par ses racines et le jetez. Vous abandonnez votre position (titre), votre vanité, votre nom et classe, et tout ce qu’il demande des autres. Ce processus purifie votre mental.

Vous faites le seva pour vous-même. Vous êtes engagé dans le seva pour avoir la connaissance de l’Esprit Divin en vous ; pour rejeter l’attrait de votre ego ; pour vous connaître vous-même et pour obtenir la réponse à la question qui vous tourmente – « Qui suis-je ? » Vous ne servez pas les autres, vous vous servez vous-même. Vous ne servez pas le monde, vous servez votre propre intérêt.

En saturant le seva d’amour, le travail peut être transformé en Adoration. Quand il est offert à Dieu, il devient sanctifié comme l’Adoration. Il est libéré de l’ego. Il est aussi libéré de désire monde de succès et la peur de l’échec.

Notre attitude pendant le seva détermine si le seva nous aide à grandir spirituellement. Le seva fait par orgueil ou supériorité peut aider la personne qu’on sert mais il ne nous aide pas.

Ne polluez pas votre seva avec le poison de l’orgueil. Sentez que vous vous servez, bridant l’ego. Engagez-vous dans le seva humble et l’égoïsme va disparaître. Seva doit être fait sans attendre de résultats.

Ne servez pas pour une récompense ; servez parce que vous êtes poussé par l’Amour. Le seva est une récompense en lui-même. Ne vous faites pas de souci pour le résultat. Aidez autant que vous le pouvez, aussi efficacement que vous pouvez, aussi silencieusement que vous pouvez et avec autant d’amour que vous pouvez donner. Laissez le reste à Dieu qui vous a donné la chance/possibilité de servir.

Ne croyez pas que par seva vous pouvez réformer ou remodeler le monde. Vous le pourrez ou vous ne le pourrez pas  - ça n’a pas d’importance. La vraie valeur de seva, le résultat visible, est qu’il vous réforme et vous remodèle.

Ne considérez aucun acte de seva abaissant. Balayer les rues, par exemple, n’est pas au-dessous de votre dignité. Vous balayez à la maison, vous récurez et lavez la saleté n’est-ce pas ? Servez les gens sans penser de haut ou bas. Il n’y a aucun seva haut, aucun seva bas ; chaque acte de seva est égal aux yeux de Dieu. Ce qui est important c’est la bonne volonté, la joie, l’efficacité et l’habileté avec lequel vous courez pour le faire.

Il y a des gens qui critiquent continuellement pendant le service, en pensant qu’ils savent mieux comment faire certaines choses. Ceci est une fausse approche. Faites ce qui est à faire avec bonne volonté – quoique ce soit. Amener votre critique constructive après – quand on discute d’une activité prochaine. Restez silencieux et faites le mieux en montrant comment les choses doivent être faites. Ceci est constructif.

Home Colis du Coeur service Alzeimer service Galiffe service General seva/service